dimanche 1 juillet 2012

Je pars en vacances au Lavomatic*...([(366)x2 ] # 55)]


Cette année je pense
Aux détails pratiques
Je pars en vacances
Au Lavomatic

J'ai le sac au dos
La menue monnaie
Lessive et cadeau
En un seul paquet

De nos jours idylliques
J'ai effacé la trace
Jusqu'au Lavomatic
J'ai traîné notre crasse

Dans le jour qui décline
J'ai mal de ton absence
Et j'écoute la machine
Tourner dans le silence..

;-)

Les grandes vacances, Florent Marchet (Gargilesse, 2004)

4 commentaires:

eric festinger a dit…

Balancer la couette par la fenêtre : pas bête pour éviter de la descendre jusqu'au Lavomatic...

Skoub a dit…

eric festinger > Ben ouais...Y'a des gends qui m'étonnent tellement ils sont...heu...comment dire...astucieux ! ;-)

Skoub a dit…

heu...Gens...Y'a pas de "d" dans ce mot hein bien entendu !

Mary Moon a dit…

petite scène de la vie quotidienne ...nature morte urbaine ...molle couette sur dur béton...